[Publication] Des objets et des déchets loin d’être en reste

Je viens de me rendre compte que j’avais laissé aux oubliettes cette section sur mes publications. Quel dommage ! Il est temps de remettre un peu d’ordre dans tout cela.

Je reprends avec cette publication qui date de 2015, dans la revue Géographie et cultures (CNRS) intitulée pour l’occasion « Géographie des objets ». Je remercie l’équipe pour leur patience et leur gentillesse.

Résumé 


L’étude d’une « ressourcerie » m’a conduite à interroger la place de l’objet vis-à-vis du déchet. Le déchet est partout, nos poubelles débordent, affirment les média ! On nous parle de sa prolifération et des modes de prévention à mettre en place contre cet indésirable. Mais ne faudra-t-il pas s’interroger avant tout sur ce qu’est le déchet : un détritus ou un reste ? Quel avenir peut-on lui réserver : un sort funeste pour cet inutile, voué à être détruit et enseveli, ou un « encore » possible qui le destine à une réutilisation ? En circulant, cette triade objet-détritus-reste se confond et se mélange : l’objet chute et se perd ou se donne à d’autres.

Plan


Introduction
Définir le déchet
– Définition donnée par le CNRTL
– Définition donnée par le Code de l’environnement
– DÉCHET dans l’imaginaire populaire
L’ambivalence du déchet
Sur quoi se construit l’activité de la « ressourcerie » ?
– Collecter
– Valoriser
– Distribuer
Conclusion
 

A lire en ligne https://journals.openedition.org/gc/3437 dans la revue Géographie et cultures.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.