Archives de catégorie : Thèse

[Thèse] La réanimation des objets mourants

Le 3 juin 2014 à 14h, en la salle 4 de la MMSH d’Aix-en-Provence, je soutenais ma thèse.

IMG_6891

Juste avant de soutenir, on procède aux derniers réglages.

 14342378554_78b13c3f12_o 14341393242_4336c3af39_o

C’est ainsi que j’obtins le grade de Docteure en Anthropologie.

Et que maintenant vous pouvez lire ma thèse en ligne quand le cœur vous en dit.

Cette thèse souhaite mettre en lumière les répercussions sur les comportements sociaux que peut avoir une « ressourcerie » dans le quartier où elle s’établit et dans le cas qui nous intéresse ici, le quartier Noailles à Marseille. Les « ressourceries » sont des structures associatives qui se caractérisent par un profond intérêt écologique centré principalement sur la prévention des déchets et leur réduction. On y trouve des objets à vendre en tout genre mais leur spécificité est d’être de seconde main. Ces objets donnés sont collectés, ou glanés dans la rue, ou encore issus des apports volontaires. Puis, ils seront valorisés par réemploi afin d’être redistribués, vendus pour des sommes modiques. Suite à une enquête réalisée au sein de la « ressourcerie », l’auteure développera sa réflexion en deux temps. Tout d’abord l’étude ethnographique de l’association, du local et de l’équipe permettra de dégager un way of life dans un entre-deux. Puis une réflexion anthropologique sur ce que sont les objets qui se donnent et se vendent à la « ressourcerie », amènera à repenser les notions d’objet et de déchet. Plus encore, ces rencontres mêlées d’hommes (humains) et d’objets (non humains) interrogeront sur ce que les objets nous invitent à faire avec eux.

Après la soutenance de thèse, j’ai reçu plein de gentils mots doux et aussi de belles fleurs.

14340608471_96925aa13a_o

Bonne lecture et merci à tous et toutes de m’avoir accompagnée pendant ces années de doctorat.

[Radio Thésards] La ressourcerie

Depuis lundi 20 janvier 2014, vous pouvez écouter mon entretien pour Radio Thésards, sur France Culture Plus, intitulé « La ressourcerie ».

Après un diplôme d’architecte DPLG, Stéphanie Messal a poursuivi sa carrière pendant 5 ans à Toulouse, Paris et Nice.
Trouvant que la place de l’homme était trop souvent mis de côté dans son métier d’architecte, elle a repris ses études pour faire un doctorat en anthropologie à l’IDEMEC (Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative) UMR 7307, installé à la MMSH (Maison méditerranéenne des sciences de l’homme) à Aix-en-Provence.

Merci à David Christofell pour sa gentillesse et son accueil.

[Ressourceries] 1, 2, 3 – Ressourceries !

Trois nouvelles ressourceries ont vu le jour dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur :

  1. Impulse-toit
  2. Trilogik
  3. CPIE Haute-Durance

Retrouvez leurs témoignages sur le réseau des ressourceries !

Ceci confirme la force et l’impact de la Dynamique Régionale mise en place dans la région PACA en 2009.
Suite à sa création, les autres régions de France ont à leur tour lancé une Dynamique Régionale.

Nous leur souhaitons la bienvenue !

Réseau des Ressourceries
– 4 rue Delesalle – 59 110 LA MADELEINE
Tél. 03.20.07.01.16 – Fax. 03.20.07.54.87 – contact@ressourcerie.fr

Misanthropologue

Doctorante en Anthropologie, rattachée au laboratoire de l’IDEMEC implanté à la MMSH.

Directeur de thèse : M. Christian Bromberger.

Sujet de la thèse : La réanimation des objets mourants – Objets d’une ou plusieurs vies, une ou plusieurs vies d’objets.

Terrain d’enquête : Association RECYCLODROME – Marseille
Mots-clés : objet, ressourcerie, recyclerie, mémoire, reste, don, Emmaüs, transmission, histoire, vide-greniers, restauration, renovation, transformation, réparation, collecte, lien, appropriation, etc.

Titre provisoire de la thèse : La réanimation des objets mourants.
De l’abandon au don, les objets transitent de main en main véhiculant avec eux leur histoire et celle de l’autre. Dans une société de consommation, il existe encore des lieux où les objets retrouvent une seconde vie. Après avoir été mis au rebut par leur ancien propriétaire, là ils seront valorisés par une réparation : restauration ou requalification selon leur état. Puis, ils seront mis en vente, prêts à partir pour une nouvelle vie dans les mains d’un nouveau propriétaire. Une ou plusieurs vies de l’objet, objets d’une ou plusieurs vies, tel pourrait être le sous-titre de cette thèse. Le lieu d’études est une ressourcerie, nouveau lieu de requalification des objets ayant pour vocation de « ressourcer » ces derniers, dans une optique de développement durable et d’éco-citoyenneté. Ces associations sont fleurissantes en France et rejoignent depuis 10 ans le réseau des ressourceries en remplissant les conditions d’accessibilité et en acceptant la charte en vigueur.